Croisée de Faernol Index du Forum
Croisée de Faernol
Refuge des Fire in the Hall (3095)
 
Croisée de Faernol Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Et ainsi va la vie... ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Croisée de Faernol Index du Forum -> CONTES ET LEGENDES DU MIDIKAN -> L'ANTRE MENESTROLLIQUE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gros boules
Fire in the Hall

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2012
Messages: 466
N° de TROLL: 98 934
GUILDE: Fire in the Hall
Localisation: Sur une île déserte...
Féminin

MessagePosté le: Jeu 2 Aoû - 00:56 (2012)    Sujet du message: Et ainsi va la vie... Répondre en citant

Les méditations de mon cœur au printemps de ma vie
Arborent de longs tourments qui m’aigrissent.
Plus trompeur que l’œil du renard,
Plus dangereux que l’épais brouillard,
L’Amour m’abandonne d’innombrables interrogations
Que cette nuit berce avec de longues lamentations.
Et mon cœur s’effiloche de tendres sentiments
Jamais vécus réciproquement.
Pendant que la nuit accroche à sa vie ses plus beaux diamants,
Au bord de l’étang près de l’eau qui me parle doucement ,
J’observe la réminiscence de mon amour passé,
Repeint douloureusement dans mon âme préoccupée.
Un voile de mélancolie enveloppe la Muse de mon existence
Que de contemplations je couvre de silence.
Et comme l’orage annonce la pluie,
Son image annonce le mauvais temps dans mes yeux sans sursis.
Et pareil à l’onde du ciel qui noie les vergers fleuris,
Les larmes brouillent et inondent son effigie.
Fébrilement empreint de regret ma litanie s’élève comme un cri de mort
Vers les ténèbres inconnues de l’inconscient
Invoquant seconde après seconde ma nymphe indolore
Qui ne cesse de cultiver mon déchirement.
Aveuglé par ses promesses et ses regards angéliques,
J’eus tôt fait de lui vouer des sentiments séraphiques.
Elle étanchait ma soif en m’offrant ses larmes
Et apaisait mon avidité en me dévoilant ses charmes.
Elle cicatrisait mes peines avec sa tendresse
Et dessinait le sourire sur mon visage les jours témoignant de tristesse.
Simplement sa présence allumait en moi les feux de la sérénité
Qui provoquait l’harmonie avec moi-même et avec le monde entier.
Entre ses mains mes désirs étaient comblés
Et ma vie trouvait alors son apogée.
Aujourd’hui encore elle est mon obsécration
Que je fais vivre dans mes chimères avec passion ...
... Ce soir-là la lune régentait mes tourments.
Elle éclairait le visage d’un homme impuissant
Devant l’Unique et l’Indicible Sentiment ...
_________________
Amitrollement, GB
[Pwète, Ménestroll]


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Aoû - 00:56 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Croisée de Faernol Index du Forum -> CONTES ET LEGENDES DU MIDIKAN -> L'ANTRE MENESTROLLIQUE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com